4ème session du Conseil d’Administration de L’ONAPUMA : sous le signe du renforcement des acquis pour les enfants pupilles

 4ème session du Conseil d’Administration de L’ONAPUMA : sous le signe du renforcement des acquis pour les enfants pupilles

Par Soumaïla Sagara

Plusieurs enfants pupilles et leurs parents, venus de tous les quartiers de Bamako et de Kati ont pris part à cette 4e session de Conseil d’Administration de l’Office National des Pupilles en République du Mali. La cérémonie était prisée par la représentante du ministère de la santé et du développement social, Mme Seynabou TOURE, en présence de Sissi Odile Dakouo, directrice de l’ONAPUMA et ses membres. L’évènement s’est tenu dans les locaux de la Maison des Aînés de Bamako, le 28 décembre 2021.

Dans le cadre de la protection morale et maternelle particulière des pupilles, le gouvernement du Mali a créé une structure dénommée l’Office National des Pupilles en République du Mali. Aux dires de Mme la directrice de L’ONAPUMA, l’établissement a immatriculé aujourd’hui 944 pupilles dont 400 nouveaux depuis le 29 octobre dernier.

Scolarisation des pupilles avec un taux de réussite satisfaisant

Ces pupilles sont repartis en deux catégories différentes : 97 pupilles de l’État et 847 pupilles de la nation. 31 pupilles sont frappés par la limite d’âge.

En termes de suivi, 216 établissements fréquentés par les pupilles ont reçu la visite des agents de L’ONAPUMA car, dit Mme Sissi Odile Dakouo, ceci a permis à l’administration scolaire et aux enseignants d’avoir un intérêt particulier pour ces pupilles fréquentant leur établissement d’une part, et a constitué des pôles de répétiteurs pour ces élèves d’autre part.

A cela s’ajoute la formation des pupilles avec un taux d’admission aux différents examens de 2020-2021. La directrice a affirmé que les examens du BAC et du DEF s’élèvent à 77,77% de réussite.

D’autres actions

En termes d’activités menées, la directrice a affirmé que 275 familles de pupilles ont reçu la visite des agents de L’ONAPUMA dans les 6 communes du district de Bamako, la ville garnison de Kati et dans plusieurs villes à l’intérieur du pays.

Évoquant le financement, la directrice a suggéré que les versements bancaires trimestriels ont été réglés et ont permis d’atténuer la souffrance des pupilles et leurs familles. « 100 000 FCFA par trimestre pour chaque enfant » a précisé Mme la directrice de l’ONAPUMA.

S’agissant des 400 nouveaux pupilles, leurs versements débuteront au premier trimestre de l’année 2022. Au cours de cette session, la directrice a exprimé aussi sa totale satisfaction pour l’acquisition de la parcelle pour la construction de la maison des pupilles dans la zone aéroportuaire Bamako-Sénou et le recrutement d’un bureau pour les études et le contrôle.

« L’amélioration des conditions de vie de nos enfants pupilles est désormais une réalité » a rassuré Mme la directrice de l’ONAPUMA.

Pour la représentante du ministère de la santé et du développement social, en plus de la volonté politique, la création de l’ONAPUMA procède aussi de celle d’appuyer la législation des chances pour plus d’équité et de justice sociale. « Cette solidarité se manifeste à l’endroit des personnes qui au service de l’Etat perdent la vie à travers soit l’exercice d’une mission commandée ou d’un service public » a souligné Madame Seynabou TOURE.

Perspectives 2022

L’année 2022 sera placée sous le sceau du renforcement du suivi des pupilles. A cet effet, la directrice de l’ONAPUMAe a sollicité le soutien des plus hautes autorités et aussi l’accompagnement des partenaires pour le démarrage de la construction de la maison des Pupilles et l’acquisition des moyens logistiques pour mener à bien les activités de suivi dans tout le pays.

Notons que le 31 octobre est la journée dédiée aux pupilles du Mali.

La cérémonie a pris fin par la présentation des vœux de nouvel an 2022.

Femme Plus

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench
fr_FRFrench