« Nous comprendre, c’est déjà nous aider », Rokia Diakité, présidente de l’association pour le renforcement des capacités des personnes handicapées (ARCAPH)

 « Nous comprendre, c’est déjà nous aider », Rokia Diakité, présidente de l’association pour le renforcement des capacités des personnes handicapées (ARCAPH)

Propos recueillis par Awa Cissé « Amigo »

La situation des personnes vivant avec handicap nous interpelle tous car chaque être humain est un handicapé en sursis. Pour cause, nul n’est à l’abri des aléas de la vie pouvant occasionner un handicap quelconque.  « Promouvoir le leadership des femmes handicapées », c’est la vision de l’ARCAPH qui est une structure de référence en matière de promotion des droits des personnes handicapées, créée en 2004. Femmeplus.net a rencontré sa présidente, Rokia Diakité. Entretien.

Femmeplus.net : quels sont les objectifs de votre association ?

Rokia Diakité : Nos objectifs sont nombreux et divers :

  • Permettre aux personnes en situation de handicap de participer au développement local de leur commune ;
  • Promouvoir la vulgarisation de la Convention Relative aux Droits des Personnes Handicapées (CRDPH) ;
  • Renforcer l’autonomie des personnes handicapées et accroître leurs inclusions sociales ;
  • Promouvoir le respect de la différence ;
  • Mettre à leurs dispositions des matériels spécialisés en tenant en compte leurs différents handicaps (moteurs, visuels et auditif, mental) ;
  • Proposer des séances de kinésithérapie pour l’entretien et le bien-être de leur corps ;
  • Restaurer la crédibilité et la dignité des personnes handicapées.

Femmplus.net : quelles sont les activités que votre association a déjà réalisées ?

Rokia Diakité : l’ARCAPH a mené plusieurs activités parmi lesquelles : l’organisation d’une journée de plaidoyer sur l’accessibilité des personnes handicapées aux infrastructures, une journée de plaidoyer sur la scolarisation des enfants handicapés et les enfants de personnes handicapées ; plaidoyer sur leur accessibilité aux structures de santé. Chaque journée de la femme (8 mars), nous organisons des activités de salubrité au niveau de la mairie de la commune 1 de Bamako.

Nous célébrons, en partenariat avec la mairie de la commune 1, les festivités de la journée internationale de la personne handicapée (3 décembre), avec des activités de sensibilité à la radio, à travers le théâtre, un match de football, des prestations d’artistes handicapées

Femmeplus.net : Quels sont vos besoins à ce jour ?

Rokia Diakité : nous avons besoin de siège, d’une subvention pour le fonctionnement de notre association et d’un financement pour la réalisation de nos projets.

Par ailleurs, nous avons besoin de recenser les personnes handicapées de la commune 1. Nos membres ont des difficultés de mobilité, ils manquent de tricycle, de moto tricycle entre autres. Nous avons des difficultés de scolarisation des enfants handicapés, et dans le suivi dans la rééducation des enfants et adultes handicapés (entretien du corps).

La mise en œuvre effective de la convention relative aux droits des personnes handicapées (CDPH).

Femmeplus.net : est-ce que vous bénéficiez de l’appui des autorités du pays ?

Rokia Diakité : Nous bénéficions de l’appui des partenaires insolées en terme de vivres, sinon rien de la part de l’Etat.

Femmeplus.net : quel message adressez-vous à la population malienne et à la diaspora ?

Rokia Diakité : La promotion des droits des personnes handicapées et leur intégration dans la société présentent un avantage pour tous. Mieux nous accompagner et inclure les personnes en situation de handicap est un défi, une nécessité.

Une société inclusive, c’est permettre à chacun de participer pleinement à la vie de la société. Pour la construire, il faut penser en amont les biens et les services pour qu’ils soient accessibles à tous.

Les inégalités affectant les personnes en situation de handicap aggravent leur marginalisation. Pour pallier toutes les discriminations, il est impératif de faire de la mise en œuvre de la CDPH une priorité nationale.

Femme Plus

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

fr_FRFrench
fr_FRFrench